Covid-19  : comment ne pas être contaminé en faisant ses courses ?

En pleine épidémie de coronavirus, comment éviter la contamination au Covid-19 en faisant des courses d’alimentation ? Une question que vous vous êtes probablement posé au moment de vous ravitailler et à laquelle nous tâchons de répondre avec précision.

Drive : la solution la plus efficace pour se ravitailler

Les scientifiques le savent, l’une des particularités du coronavirus qui impacte actuellement la France, c’est son importante transmissibilité d’une personne à une autre. Ainsi, là où une grippe à un taux de contagion de 1,3, celui du Covid-19 est de plus de 3. En clair, chaque porteur contamine 3 autres personnes.

Il est donc primordial de bien respecter le confinement et les gestes barrières pour éviter de s’exposer inutilement. C’est d’ailleurs pour la même raison qu’il vaut mieux privilégier le drive chaque fois que c’est possible. Vous réduisez ainsi le nombre de contacts que vous avez avec d’autres personnes et risquez moins d’être exposé au coronavirus.

Aujourd’hui, que ce soit à Paris, Marseille, Rennes ou dans des communes bien plus modestes, presque toutes les grandes surfaces proposent de faire vos courses en drive (Intermarché, Super U, Leclerc, etc). Renseignez-vous dans votre supermarché le plus proche pour limiter vos déplacements !

Coronavirus : précautions pour faire ses achats en supermarché

En cette période de confinement, les drives près de chez vous sont littéralement pris d’assaut ? Pas moyen d’obtenir un créneau avant plusieurs jours ? Vous n’avez pas d’autre choix que d’aller faire vos achats alimentaires directement sur place (sans oublier votre attestation de déplacement dérogatoire). Toutefois, pour cela, quelques précautions s’imposent.

A lire :  Chasse aux œufs de Pâques à la maison : comment l'organiser ?

Bien préparer sa liste pour n’y aller qu’une seule fois

C’est probablement un basique pour beaucoup de consommateurs, mais aujourd’hui plus jamais, il est primordial de faire une liste de course. Pour cela, faites le tour de vos placards, de votre réserve, de votre frigo et de votre congélateur.

Listez les produits qui vous manquent de manière à pouvoir tenir une semaine sans être obligé de vous exposer de nouveau au coronavirus. En revanche, inutile de faire des stocks. Les supermarchés sont réapprovisionnés et il faut en laisser pour les autres.

Se déplacer seul

Si se rendre dans un supermarché pour faire le plein de produits frais, de légumes et autres produits ménager n’est en rien attrayant d’ordinaire, après quelques jours de confinement, c’est ce qui le plus proche d’une sortie. Il peut être donc tentant d’y aller à deux par exemple.

Toutefois, les règles de confinement sont très strictes. Pour limiter la propagation du Covid-19, il est interdit de se déplacer à deux ou davantage. Cela peut vous valoir une amende de 200 euros et bien plus en cas de récidive.

Prendre ses propres sacs et son chariot

Pour éviter d’être contaminé, vous devez toucher le moins de choses possible. Pensez donc à bien emporter avec vous vos propres sacs.
Idéalement, si vous avez un chariot comme ceux-ci, prenez-le également pour éviter le contact avec ceux de la grande surface dans laquelle vous vous rendez.

Munissez-vous de gants jetables contre le virus

Si vous ne possédez pas de masque respiratoire type FFP2 ou N95, vous pouvez toutefois réduire les contacts en portant des gants jetables. Attention toutefois à ne pas négliger pour autant les gestes barrière et à bien vous laver les mains au savon en rentrant chez vous.

A lire :  Du caca dans les hamburgers vendus en fast-food

Pensez également à désinfecter tout ce que vous avez touché dans votre voiture (volant, levier de vitesse, poignée de porte, etc).

Laisser ses aliments en quarantaine pour réduire le risque de contamination

Si pendant longtemps, les agences sanitaires françaises ont déclaré qu’il n’y avait aucun risque vis-à-vis des produits achetés en supermarché, aujourd’hui, elles en sont plus aussi catégoriques.
Si le risque n’est donc pas nul, il est jugé comme « peu probable ». Des scientifiques japonais ont en effet trouvé des traces de Covid-19 sur certaines surfaces au bout de 19 jours.

Vous pouvez éventuellement procéder à une quarantaine pour tous les aliments qui auraient pu être contaminés lors de leur manipulation. Mettez dans une pièce à part tout ce qui est non périssable pendant trois à quatre jours (biscotte, farine, chocolat, thé, café, etc).

Pour tout ce qui être mis au frais ou au congélateur, désinfectez les emballages à l’aide d’une lingette et mettez-les dans des sacs hermétiques avant de les ranger (steack végétarien, fromage, hamburger, etc) . Pour les fruits et légumes, il suffit simplement de bien les nettoyer.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.