[Vidéo] Thé en sachet : les alternatives zéro déchet pour ne pas avaler de plastique

Votre thé, avec ou sans plastique ? Selon une étude, les sachets de thé libèrent en effet dans la boisson chaude un très grand nombre de particules de plastique. Ingérées, celles-ci pourraient-elles représenter un danger pour la santé ? Quelles alternatives zéro déchet pour continuer à boire du thé sans ingérer de plastique et sans polluer l’environnement ?

[Vidéo] Des milliards de microparticules de plastique dans votre thé

La pollution du plastique ne concerne plus uniquement les sols et les océans puisque désormais, nos aliments sont également contaminés.

Une nouvelle étude réalisée par des Canadiens et publiée le 25 septembre dernier dans ACS Environmental Science & Technology met clairement en évidence que les consommateurs de thé en sachet ingèrent du plastique sans le savoir.
Le coupable ? Le sachet qui enveloppe la tisane ou le thé afin que celui-ci se mêle pas à l’eau. Sous l’effet de la chaleur, cette enveloppe libère une multitude de particules de nylon ou PET dans la boisson.

En reproduisant les conditions normales d’utilisation, les chercheurs canadiens sont parvenus à comptabiliser ces dernières. Ainsi, un seul sachet laisserait échapper en moyenne plus de 11.6 milliards de ces résidus de plastique qui se mélangent à l’eau du thé. Bien qu’ayant des dimensions trop petites pour être observées à l’œil nu, ceux-ci représentent au total jusqu’à 16 mg par tasse de thé.

Infuseur ou boule, ces alternatives écologiques et zéro déchet au sachet de thé

Traditionnellement, les grandes marques de thé, d’infusion ou de tisane utilisent des sachets en papier. Ce matériau produit à partir de fibres de bois est sans impact sur la santé humaine ou sur l’environnement. Toutefois, pour réduire les coûts de production, les grands fabricants sont de plus en plus nombreux à opter pour le sachet en plastique, y compris en bio.

A lire :  Bientôt des M&M's au piment, coco ou caramel ?

Boule à thé en inox

Si vous n’avez pas l’intention d’abandonner votre tisane ou votre thé, il existe toutefois une solution saine et durables’inscrivant parfaitement dans le cadre d’une démarche Zéro déchet. Il s’agit tout simplement de la boule à thé qui est idéal pour un usage individuel.

Boule à thé ou infuseur à thé zéro déchet (sans plastique)

 

Son utilisation est fort simple puisque la boule à thé s’ouvre en deux. Placez-y les feuilles de votre choix comme du thé vert ou de camomille achetés en vrac. Refermez et servez-vous en comme vous le feriez avec votre sachet.
Après usage, celle-ci est évidemment réutilisable. Il vous suffit pour cela de mettre dans le bac à compost vos résidus de feuilles et de rincer la boule à l’eau claire.

Classique, avec une forme originale ou des lignes design, il y en a pour tous les goûts !

L’infuseur à thé réutilisable

Pour les grands consommateurs d’infusion, l’infuseur à thé offre une contenance plus importante. De fait, cet accessoire de cuisine est parfait pour se faire un grand mug, voire davantage.

infuseur à thé ou tisane réutilisable

Deux utilisations possibles:

  • pour plusieurs tasses : vous positionnez les feuilles dans une théière. Vous laissez infuser 5 minutes et vous servez en vous utilisant l’infuseur comme un filtre ou un passe-thé ;
  • usage individuel : l’infuseur est posé sur le mug. Vous y mettez la dose de feuilles désiré et versez l’eau frémissante dessus. Quand votre boisson est à votre goût, il ne vous reste plus qu’à ôter l’infuseur.

Quels critères prendre en compte pour bien choisir ?

Pour bien choisir votre infuseur ou votre boule à thé, vous devez . Vous devez  uniquement veiller à ce qu’il soit intégralement constitué d’acier inoxydable (inox), matériau absolument sans danger pour la santé et pour l’environnement (100% recyclable).

A lire :  Végétariens : les steack sans viande industriels mauvais pour la santé

En revanche, méfiez-vous des modèles colorés qui sont composés en partie de plastique alimentaire. Leur utilisation conduirait immanquablement à la même pollution de votre thé ou de votre tisane par des microplastiques.

Et côté prix ? La gamme de prix est relativement vaste puisque celle-ci est comprise entre 2 euros pour les versions type boule et une dizaine d’euros pour les passoires.

Consommation de plastique : quel danger pour la santé ?

Aujourd’hui, la communauté scientifique n’est pas en mesure de dire de manière certaine quels sont les éventuels impacts du plastique ingéré sur la santé humaine. D’ailleurs, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a demandé la mise en place d’une évaluation.

Les premières études préliminaires effectuées sur des puces d’eau ont cependant montré une toxicité et l’apparition d’anomalies anatomiques et comportementales. Toutefois, même si cela ne laisse rien présager de bon, il est encore trop tôt pour tirer une conclusion quant à l’impact sur l’être humain.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.