Du caca dans les hamburgers vendus en fast-food

Avec les Américains et les Canadiens, Les Français figurent dans le top 3 des plus gros mangeurs de hamburgers au monde. Ce sont ainsi plus de 1.2 milliards de ces “sandwichs” qui sont consommés chaque année au pays de la gastronomie. Pourtant, selon une étude, presque tous contiennent des matières fécales.

Presque tous les hamburgers contaminés par des matières fécales

L’étude rapportée par le magazine américain Consumer Reports (https://www.consumerreports.org/cro/food/how-safe-is-your-ground-beef.htm) a de quoi faire blêmir les aficionados du burger . En effet, elle met en évidence que presque tous les échantillons de viande testés étaient contaminés avec de la matière fécale, en clair, par du caca.

Pour parvenir à cette conclusion, les spécialistes ont prélevé 181 échantillon de viande issus de l’élevage conventionnelle et 116 en provenance d’élevage labellisés agriculture biologique. Pour confirmer la présence d’excréments, leur recherche a porté sur des bactéries caractéristiques des intestins des animaux et humains, en l’occurrence des entérocoques.

Le résultat est sans équivoque. Sur les 297 échantillons, qu’ils soient bio ou non, la quasi totalité présentait effectivement des entérocoques. Et que la viande soit bio ou non, cela n’a rien changé, la contamination est identique.

Comment peut-on retrouver de telles traces dans la viande hachée ?

Bien évidemment, savoir qu’il y a des traces de caca dans le steak haché de votre plat préféré, cela a de quoi vous couper l’appétit. Mais cela pose surtout une question. Comment votre viande a-t-elle pu être contaminée ?

L’explication est en réalité tout simple.Que ce soit aux États-Unis, c’est-à-dire là où a été effectuée l’étude, en France ou plus largement en Europe, les veaux et vaches sont abattues dès leur arrivée à l’abattoir. Comme ces animaux ne subissent au préalable aucun toilettage, les traces de déjection qu’ils ont sur leur peau sont mêlées à la viande.

A lire :  [Vidéo] Thé en sachet : les alternatives zéro déchet pour ne pas avaler de plastique

Ce n’est toutefois pas nouveau. On en trouve sur la bavette ou le rumsteak que vous pouvez acheter chez votre artisan boucher ou en supermarché. Mais ces bactéries ne sont qu’en surface. Mais surtout, elles sont détruites par la chaleur, que ce soit sur un grill ou un barbecue par exemple.

En ce qui concerne la viande hachée, les entérocoques se retrouvent mêlées dan la fibre musculaire réduite en hachis. Lors de la cuisson, celles qui se trouvent en surface sont bien détruites. Mais ce n’est pas le cas à 100% pour celles qui se trouvent au cœur de votre steack haché. Et la contamination semble d’autant plus grande que la viande est de mauvaise qualité.

Mc Donald’s : du caca également relevé sur les écrans tactiles

Ce n’est évidemment pas la première fois que de telles traces de matières fécales sont détectées. En 2018, l’étude publiée par Metro (https://metro.co.uk/2018/11/28/poo-found-on-every-mcdonalds-touchscreen-tested-8178486/) avait clairement mis en évidence de telles traces sur les écrans tactiles chez McDonald’s à Londres.

Mais les grandes chaînes de restauration rapide ne sont pas les seules concernées. On estime en effet que ce problème est récurrent dans bon nombre d’établissements commercialisant de la malbouffe.

Vous avez utilisé un écran tactile ? Pour éviter tout problème sanitaire, il est donc recommandé de toujours bien se laver les mains avant de manger. C’est un basique, mais qui n’est pas toujours appliqué. Or, en période d’épidémie (grippe, gastro, coronavirus, etc), c’est vraiment le minimum syndical.

Quels sont les risques pour la santé ?

Les risques pour la santé sont loin d’être anodins. Pour rester aux Etats-Unis, sur les 80 contaminations à E. Coli O157, 1144 personnes ont été malades entre 2003 et 2012. Plus grave, 316 d’entre elles ont dues êtres hospitalisées et cinq sont décédées.

A lire :  Comment bien choisir un extracteur de jus ?

Dans la majorité des cas, c’est le boeuf qui est le principal responsable des cas d’intoxications alimentaires (salmonelles, E. Coli, etc). Or, c’est la viande qui est principalement utilisées dans la confection des hamburgers Mc Donald’s ou Burger King par exemple. KFC n’est évidemment pas concerné par ce problème spécifique car l’enseigne ne commercialise que de la volaille.

Les Français parmi les plus gros mangeurs de hamburgers

Le secteur de la restauration rapide à travers le monde connaît une croissance insolente et régulière depuis de nombreuses années. La France ne fait d’ailleurs pas exception à cette règle. Au pays des petits plats et de la gastronomie, la malbouffe séduit un public de plus en plus large. Ainsi, les enfants et les adolescents ne sont plus les seuls à se laisser tenter par ces plats souvent trop gras et trop salés. Toutes les tranches d’âge y succombent, y compris les seniors.

C’est d’ailleurs tellement vrai que, dans l’Hexagone, les trois quarts des restaurants, qu’ils soient traditionnels ou rapides, font désormais figurer sur leur carte au moins un hamburger.
Et il y en a pour tous les budgets. Si la moyenne sur le sol tricolore est de 11, 58 €, on en trouve à moins de 8 € et jusqu’à 25 €. Bien évidemment, ce qui diffère généralement, c’est la qualité des ingrédients, en particulier de la viande, du pain, et de la garniture.

Mais ne l’oublions pas, ce que nous mangeons et buvons à un impact sur notre santé. C’est peut être l’occasion de réduire votre consommation de viande ?

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.