Comment faire manger des légumes aux enfants ?

La consommation de fruits et de légumes au quotidien est indispensable pour être en forme et avoir la santé. Qui plus est en pleine croissance. Mais comment faire manger des choux, des épinards, des carottes, des poireaux, des salsifis et autres légumes à votre enfant ?

Conseils pour mettre des légumes dans l’assiette des enfants

Votre bout de chou rechigne à consommer les légumes ? Dans ce cas-là, inutile donc de l’obliger. Mais alors, comment faire manger des légumes aux enfants ?

Tout simplement en prenant le temps de les lui faire découvrir en toute petite quantité, en usant de quelques ruses et en prenant du temps pour les cuisiner.

Des légumes en toute petite quantité

Le plat préféré de votre fils ou de votre fille, c’est un bon gros hamburger avec des frites ? Effectivement, il ne va alors pas être facile de lui présenter du chou fleur ou du brocoli.

En revanche, vous pouvez introduire une toute petite quantité de légumes dans chacun de ses repas et l’augmenter tout doucement durant plusieurs mois. Idéalement, il est recommandé de commencer avec des saveurs qui peuvent se rapprocher de ce qu’il aime consommer.

Par exemple, si votre enfant raffole des sauces et plats sucrés, vous pouvez introduire dans son alimentation des patates douces, des carottes, de potiron, de la doubeurre (butternut en anglais), de la betterave ou des petits pois. Ecrasés et mélangés à de la pomme de terre par exemple, cela va passer très facilement.

Vous pouvez également opter pour des racines et autres feuillages au goût relativement neutre ou qui peut être masqué par un condiment ou une sauce comme la courgette.

A lire :  Végétariens : les steack sans viande industriels mauvais pour la santé

Les astuces pour découvrir des goûts et saveurs différents

Autre solution pour que vos bambins découvrent de nouvelles saveurs, reproduire la forme de leur met préféré ou ajouter de la couleur à leur assiette. Parmi les « ruses » les plus fréquemment utilisées par les parents, on trouve notamment :

  • faire des frites avec des patates, mais également avec des carottes, de panais, de la patate douce, de la betterave ou encore du céleri rave. C’est bon et c’est coloré ;
  • jouer avec les formes pour créer par exemple un personnage dans l’assiette avec différents aliments ;
  • masquer les ingrédients : parfois, quand on ne sait pas ce que contient un plat, on peut tout simplement se laisser tenter par son aspect, sa couleur, son odeur. Ainsi, une purée peut cacher bien d’autres ingrédients en plus des pommes de terre, au même titre qu’une soupe, qu’un velouté, un gratin ou encore qu’une tarte salée. A vous d’être imaginatif !

Vous connaissez d’autres astuces de ce genre ? N’hésitez pas à les partager dans les commentaires !

Prendre le temps de cuisiner plutôt que d’acheter tout fait

Bien évidemment, si vous cherchez à faire manger à votre bout’chou des épinards surgelés simplement réchauffés à l’eau, aucune chance que cela ne fonctionne. Même avec un morceau de beurre en plus !

Prenez le temps d’aller faire votre marché et de vous procurer quelques légumes de saison. A défaut, optez pour des conserves maison qui sont toujours bien meilleures que les produits industriels.

Cuisinez-les en gratin ou accompagnez-les d’une sauce pour en atténuer un peu le goût. Vous verrez que votre enfant ne sera pas le seul à en reprendre, en particulier si ce sont de vrais petits pois de saison ou des haricots verts bien tendres revenus au beurre et à l’ail.

Faire pousser ses propres légumes

Les plus jeunes adorent le jardinage. Faire pousser quelques radis, des carottes ou des tomates cerise n’a rien de très compliqué. Vous n’avez même pas besoin d’un jardin, un balcon est amplement suffisant.

A lire :  Friteuse sans huile : comment la choisir ?

En revanche, pour un petit, c’est amusant que de s’en occuper pour ensuite les cueillir et les partager fièrement avec papa et maman.

Recette pas cher et facile de panais et pomme de terre

Les enfants sont souvent bien plus malins qu’on ne l’imagine. Il est donc fort probable qu’à la vue d’une purée verte ou orange, ceux-ci ne veuillent même pas goûter. Pour tromper leur vigilance, vous pouvez par exemple faire une purée de panais. L’avantage de cette dernière, c’est que sa couleur est strictement identique à celle d’une purée de pomme de terre tout à fait classique.

Pour 4 personnes, les ingrédients dont vous avez besoin sont :

  • 250 g de panais
  • 250 g de pomme de terre
  • 20 cl de lait entier
  • du sel.

Bien évidemment, c’est encore mieux si tous les ingrédients de cette recette sont bio.

Pour la préparation, rien de plus simple. Faites cuire le panais et les patates dans une eau salée pendant 15 minutes après les avoir épluchés et couper en dés. Egouttez le tout et réduisez en purée à l’aide d’un presse-purée ou d’un mixeur plongeur. Au fur et à mesure, ajoutez du lait jusqu’à obtention de la consistance voulue. Salez si nécessaire. C’est prêt !

Pour votre bout de chou, vous pouvez réduire la quantité de panais de moitié et augmenter d’autant la part des pommes de terre. Vous pouvez également y ajouter du gruyère râpé en fonction de ses goûts.

Sur internet, vous trouverez bon nombre de recettes rapides, pas cher et faciles à réaliser. En les adaptant un peu, c’est la meilleure méthode pour faire manger des légumes à vos enfants. Bien évidemment, cela ne se fera pas du jour au lendemain !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.