Récupération et utilisation de l’eau de pluie au jardin et à la maison

Récupérer de l’eau de pluie pour l’utiliser à la maison ou au jardin, cela n’a rien de très innovant en soi. C’est même une pratique économique et écologique qui existe depuis fort longtemps. Toutefois, elle tend à se généraliser. Au jardin ou à la maison, comment utiliser cette eau gratuite ?

Pourquoi utiliser de l’eau de pluie ?

Si vous êtes en maison individuelle, une grande partie de l’eau que vous utilisez au quotidien n’a pas forcément besoin de provenir du réseau de distribution classique.

En effet, il n’est pas nécessaire qu’elle soit potable pour alimenter ses toilettes, pour faire sa lessive, pour faire le ménage en général, pour nettoyer le poulailler de ses poules ou encore pour faire briller sa voiture. Même si elle n’a subi aucun traitement, elle est tout à fait suffisante pour ce genre d’usages.

Une ressource naturelle 100% gratuite

Utiliser l’eau de pluie plutôt que celle que vous vend votre fournisseur habituel, c’est avant tout bien plus économique puisqu’elle est gratuite.

Pour peu que vous ayez un jardin des fleurs ou un potager ou que vous vous en serviez pour nettoyer votre voiture, cela peut se révéler particulièrement intéressant pour réduire votre facture d’eau.

Récupérer la pluie, un geste plus respectueux de la planète

La récupération de la pluie est également un geste en faveur de l’environnement. En effet, si l’eau distribuée au robinet est potable, c’est parce qu’elle a subi de nombreux traitements. Ceux-ci sont loin d’être inoffensifs pour la planète. Par ailleurs, le captage de cette ressource, son traitement ou encore sa distribution par des entreprises comme Veolia sont énergivores.

A lire :  Bricolage : faut-il acheter ou louer ses outils ?

Opter pour la récupération de l’eau de pluie est donc un geste éco-responsable qui contribue à réduire votre empreinte carbone et donc, à limiter le réchauffement de la planète. C’est également une manière de préserver cette ressource qui n’est pas inépuisable.

Comment récupérer et stocker de l’eau de pluie ?

La solution dépend pour beaucoup du volume que vous voulez stocker et de l’usage que vous en aurez :

  • jusqu’à 1000 litres : pour arroser vos fleurs et vos légumes, pour laver votre automobile, de 200 litres à 1000 litres peuvent être suffisants. Dans les magasins de bricolage ou les jardinerie, vous trouverez de très nombreux récupérateurs d’eau à poser à l’endroit de votre choix ;
  • pour un usage à la maison, par exemple pour vos WC ou pour votre lave-linge, un récupérateur eau de pluie enterré est préférable. Les contenances de ces cuves enterrées peuvent atteindre 10 mètres cubes. Toutefois, dès lors que votre installation est raccordée au réseau d’assainissement collectif, une déclaration auprès de votre mairie est obligatoire.

Bien évidemment, la récupération cette ressource gratuite se fait obligatoirement grâce au toit de votre maison, voire grâce à celui de toute autre annexe comme un abri de jardin. Il existe des kits de récupération qui permettent de relier votre gouttière à votre récupérateur ou à votre bac.

Enfin, n’oubliez pas d’installer des crépines en haut de vos gouttières pour bloquer les feuilles, le bois et autres résidus.

Quelles utilisations possibles de l’eau de pluie ?

Au jardin

La première utilisation de cette ressource gratuite, c’est tout d’abord au jardin car elle est bien plus douce que celle du robinet.

A lire :  Jobbing : services, travaux et bricolage entre particuliers

Bien évidemment, les jardiniers qui ont un potager ou un verger sont les premiers intéressés . En effet, nombre de fruitiers et de légumes ont besoin d’être généreusement arrosés en été. Cela permet donc de faire fi des éventuelles restrictions d’eau, tout du moins tant qu’il en reste dans votre récupérateur.
Mais, pour ceux qui sont plutôt fleurs, c’est une belle opportunité d’avoir des végétaux bien épanouis pendant toute la saison estivale.

Entretien en extérieur

Il est également possible de s’en servir pour l’entretien extérieur de votre habitation, pour nettoyer votre terrasse ou faire briller votre voiture ou votre camping-car.

A la maison

Pour vous en servir dans la chasse d’eau ou pour votre lave-linge par exemple, il faut une installation particulière et un système de filtration efficace. Sans cela, vous pouvez toujours l’employer pour nettoyer votre carrelage et autres tâches ménagères.
En revanche, son utilisation pour la vaisselle ou pour l’hygiène corporelle n’est pas possible.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.