Voiture immobilisée : comment éviter que la batterie se décharge ?

Après plusieurs semaines d’immobilisation ou en plein hiver, les automobilistes peuvent avoir une mauvaise surprise en tentant de reprendre leur véhicule. En effet, après une période d’arrêt prolongé, les batteries auto se retrouvent généralement à plat.

Comment garder votre batterie chargée et éviter la panne?

Les garagistes et les dépanneurs connaissent bien ce problème. Dès lors que votre véhicule reste immobilisé pendant une période prolongée, parfois une ou deux semaines seulement, la batterie a tendance à se décharger. Le jour où vous voulez de nouveau utiliser votre voiture, sa puissance n’est alors plus suffisante pour vous permettre de démarrer. C’est la panne.

Batterie débranchée, démarrage de la voiture sans rouler ou encore chargeur solaire 12 V pour voiture à placer sur le tableau de bord, voici 3 solutions pour éviter d’appeler votre garagiste et d’avoir à payer une facture de dépannage.

Débrancher la batterie de sa voiture

La solution la moins chère pour éviter que votre batterie se décharge, c’est de tout simplement la débrancher. Cette opération est relativement simple et sans risque sur les modèles qui ont plus de 10 ou 15 ans, pour peu que vous ayez quelques notions.

En revanche, sur les modèles diesel ou essence particulièrement les plus récents, mais également pour les versions électriques, il peut être délicat de débrancher la batterie. Votre automobile étant bourrée d’électronique, vous n’êtes pas à l’abri de provoquer une panne en effectuant cette manipulation.

A lire :  Insolite : il découvre une voiture enterrée dans son jardin

Faire tourner sa voiture sans rouler

Maintenir la batterie en bon état de fonctionnement, c’est le rôle de votre alternateur. Quand votre moteur tourne, celui-ci recharge la batterie au fur à mesure de la consommation électrique. En toute logique, vous pouvez donc démarrer votre automobile et la laisser tourner pour redonner un petit coup de fouet à la batterie.

En pratique, pour que ce soit vraiment efficace, il faut laisser le moteur tourner pendant au moins 10 minutes. Et encore, ce n’est pas toujours suffisant. En plus, d’un point de vue écologique, c’est loin d’être la solution la plus recommandable.

Utilisation d’un chargeur solaire 12 V

Si elle nécessite un équipement, la solution la plus efficace et la plus sûre est incontestablement l’utilisation d’un chargeur solaire 12 V. Economique et écologique car n’utilisant que le rayonnement solaire pour produire de l’électricité, il est également totalement autonome. Branchez-le et il se charge du reste.

Cet équipement porte d’ailleurs bien mal son nom car son rôle n’est pas de charger la batterie, mais simplement de la maintenir en bon état de marche. Le chargeur solaire permet donc de démarrer votre SUV ou votre citadine après longue période de non-utilisation.

Pour être exhaustif, ce produit a une seconde fonction fort intéressante. Il permet en effet de prolonger la durée de vie de la batterie en évitant qu’elle ne se décharge. Pratique pour économiser !

Chargeur de maintien solaire pour batterie de voiture 12v : lequel choisir ?

Le chargeur de maintien solaire pour batterie de voiture 12v est particulièrement recommandé pour les camping-car et tous les véhicules qui ne roulent pas tous les jours. Cela peut être la pour une moto, un fourgon, une voiture de collection ou un cabriolet.

A lire :  Comment récupérer le code de sécurité d'un autoradio Renault ?

La gamme de prix débute généralement autour de 20 euros, ce qui est finalement pas cher. Entre 29 et 39 euros, vous vous situez dans le milieu de gamme. Ces modèles sont généralement suffisamment performants pour être certain de démarrer même après plusieurs semaines d’arrêt ou en hiver.

L’utilisation d’un chargeur de maintien solaire pour batterie de voiture est particulièrement simple puisque cet équipement dispose généralement de deux branchements possibles :

  • une prise allume-cigare : rien de plus simple dans ce cas (et sans risque de court-circuit). Vous disposez le panneau solaire derrière votre pare-brise. Moteur coupé, vous branchez à l’allume-cigare. Et c’est tout ;
  • des pinces crocodile : le branchement se fait en direct sur les cosses de la batterie 12 Volts grâce aux cables. Cette dernière est alors alimenté par le courant produit par les cellules photovoltaïques. Pour mémoire, le rouge, c’est la borne positive, le noir, la borne négative.

Le point le plus important à surveiller est la présence d’un système anti-retour. Celui-ci permet que la circulation de l’électricité se fasse uniquement dans le sens des cellules photovoltaïques vers votre batterie auto ou moto. Dans le cas contraire, la nuit ou en l’absence de soleil, vous risquez de la décharger. Cette protection contre le retour bloque donc tout vers de l’électricité vers le chargeur.

En hiver comme en été, votre véhicule démarre à coup sûr, et c’est appréciable.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.