Comment s’assurer après une suspension de permis pour alcoolémie ?

À la suite d’un contrôle d’alcoolémie, vous avez une suspension ou une annulation de permis de conduire ? Une fois ce dernier récupéré, comment assurer votre voiture ? Qui peut vous assurer après l’assurance résiliée pour alcoolémie ?

Alcool au volant, quelles conséquences pour votre assurance auto ?

Vous avez eu la mauvaise idée de prendre le volant après avoir plus que de raison ? Vous avez été contrôlé positif à l’alcoolémie par la police ou la gendarmerie ? Majoration de la prime, garanties supprimées, résiliation, quelles conséquences sur votre assurance auto ?

Majoration de votre prime d’assurance voiture jusqu’à 400 %

Un contrôle d’alcoolémie positif est sanctionné par une amende, mais également par la suspension ou le retrait de votre permis de conduire. La sanction dépend pour beaucoup de votre taux d’alcool dans le sang et si vous êtes en récidive. Bien évidemment, elle est plus lourde pour un permis probatoire.

Pour autant, ce n’est pas la seule conséquence d’une telle infraction au code de la route. En effet, après un contrôle positif à l’alcool, votre prime d’assurance peut être majorée de 150 % par votre assureur.

Cette majoration peut atteindre 400 % si cette infraction se double d’autres infractions ou délits comme un refus d’obtempérer, un excès de vitesse ou encore des dommages à un tiers.

A lire :  Voiture immobilisée : comment éviter que la batterie se décharge ?

Suppression de garanties ou le non-remboursement en cas de sinistre

Vous avez eu un accident et vous avez été contrôlé positif à l’alcool ? Votre compagnie d’assurance peut refuser de vous indemniser, considérant qu’il s’agit d’une exclusion de garantie. Si vous êtes responsable de l’accident, votre assurance tous risques ne sert plus à rien. Les dégâts corporels et matériels dont vous êtes victimes restent intégralement à votre charge.

En revanche, les dommages causés à autrui sont systématiquement remboursés, et ce, même si votre responsabilité est démontrée. Dans ce cas, c’est la garantie responsabilité civile de votre contrat qui est déclenchée, et ce, que vous ayez souscrit à une assurance au tiers ou tous risques.

Résiliation de votre assurance suite à un état d’ébriété au volant

Les forces de l’ordre vous ont contrôlé positif à l’alcool lors d’un contrôle routier ? Dans ce cas, la compagnie auprès de laquelle vous avez souscrit votre assurance auto peut dénoncer le contrat.

Cette décision de résiliation de votre assurance voiture doit vous être notifiée un mois avant l’échéance. En théorie, ce préavis vous donne la possibilité de trouver un nouvel assureur pour votre véhicule. En pratique, il est peu probable que vous parveniez à trouver dans le délai imparti une autre compagnie d’assurance pour assurer un profil à risque comme le vôtre.

En effet, le motif de résiliation est notifié dans le fichier Agira, plus communément appelé fichier des résiliations automobile. Celui-ci rassemble un certain nombre de données concernant chaque conducteur. Parmi celles-ci, les sinistres déclarés et le motif de résiliation du contrat. Dans ce cas, difficile de trouver un nouvel assureur.

A lire :  Comment récupérer le code de sécurité d'un autoradio Renault ?

Qui peut vous assurer après l’assurance résiliée pour alcoolémie ?

Un conducteur ayant perdu son permis de conduire suite à un contrôle du taux d’alcoolémie va avoir de grosses difficultés à souscrire à une assurance auto. Les assureurs, dans leur très grande majorité, vont refuser de le prendre comme assuré. Les rares compagnies qui peuvent accepter pratiquent des tarifs prohibitifs.

Assurance auto après retrait, suspension ou annulation de permis

Faut-il se résigner à devenir piéton ou à acheter une voiture sans permis ? Pour s’assurer à prix raisonnable, le mieux est de se tourner vers des spécialistes de l’assurance auto pour malussés ou résiliés alcoolémie. Le leader dans le domaine de l’assurance auto après retrait, suspension ou annulation de permis est Look Assur (https://lookassur.fr).

Celui-ci propose des garanties d’assurance voiture adaptée aux conducteurs à risques après examen de certaines pièces. Parmi celles-ci, l’avis de rétention de permis, la communication judiciaire, le relevé d’information et la carte grise du véhicule.

Faut-il changer de véhicule ?

Après avoir perdu votre permis suite à un contrôle en état d’ivresse, vous avez de nouveau le droit de conduire ? On lit parfois qu’il faut changer de véhicule pour rouler dans une voiture d’occasion sans grande valeur pour trouver plus facilement un assureur après alcoolémie.

En pratique, cela ne change rien pour la compagnie d’assurance. En effet, il est peu probable qu’elle vous propose un contrat tout risque qui, de surcroît, serait bien trop coûteux. Plus vraisemblablement, il vous sera proposé une formule au tiers. De fait, si vous avez une voiture neuve ou très récente, en cas d’accident responsable, vous ne serez pas indemnisé.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.