Citroën Ami électrique : la 2 CV du futur pour les citadins ?

La Citroën Ami est la toute dernière nouveauté de la marque aux chevrons. Ami est une appellation qui fait évidemment un clin d’œil à d’autres véhicules signés Citroën dont l’Ami 6 et l’Ami 8. Mais ici, il s’agit d’un véhicule électrique avec une autonomie de 70 km destiné à répondre aux nouveaux enjeux de la mobilité en milieu urbain.

Citroën Ami : un véhicule électrique original conçu pour la ville

Ne vous y trompez pas, ici, il ne s’agit pas d’une voiture, mais bien d’une toute nouvelle offre de mobilité puisqu’ils s’agit d’un quadricycle à moteur. De fait, pas besoin de permis de conduire. Pour se mettre au volant de cet engin aux lignes surprenantes, il suffit d’être âgé de plus de 14 ans et d’être en possession du brevet de sécurité routière (BSR).

Un extérieur symétrique et des lignes craquantes

Avec l’électrique, de nouveaux véhicules voient le jour. La Citroën Ami électrique est indéniablement l’un d’eux. Extérieurement, ses dimensions sont véritablement réduites : 1,41 m de longueur, 1,39 m de largeur et 1,52 m de hauteur. Son look assurément sympathique est inspiré du concept car Ami-One dévoilé au salon de Genève en 2019.

Pour des raisons d’économie, des nombreux éléments sont utilisés aussi bien à l’avant qu’à l’arrière, comme le bouclier. Cela explique d’ailleurs la forme symétrique de la Citroën Ami électrique.

D’ailleurs, d’autres éléments sont similaires, à l’image de la porte qui est la même des deux côtés. Résultat, le conducteur doit entrer ce véhicule électrique comme dans les premières 2 CV (porte suicide).

A lire :  Covid-19  : quand pouvez-vous utiliser votre voiture ?

Autres détails inspirés du passé de la marque et qui permettent de réduire les coûts, le rétroviseur rond totalement manuel ou encore l’ouverture des vitres latérales qui se fait comme dans les deudeuches (fenestrons basculant vers le haut).

Un intérieur dépouillé qui rappelle la Citroën 2CV

A l’intérieur, tout ce qui n’est pas indispensable a été retiré, ceci pour tirer au maximum vers le bas les coûts de production. Cela rappelle encore une fois le dépouillement de 2 CV et autres Ami 6. Ainsi, le volant est fixe, tout comme le siège passager. Seul le siège conducteur peut être réglé, mais uniquement en longueur, et non en hauteur.

Comme il n’y a pas de coffre, un espace situé devant les jambes du passager permet d’accueillir un bagage à main comme une valise cabine.

Citroën Ami Electric : tableau de bord

Le tableau de bord est quasiment inexistant puisque seul un petit écran informe sur la vitesse, l’autonomie et la charge. Pour le reste, y compris pour la musique, il vous faudra utiliser votre smartphone qui peut être positionné sur une console.

Les poignées de porte intérieur sont de simples lanières, comme dans les premières Renault 5 (R5) notamment. Il y a heureusement un frein à main, mais pas de boite de vitesse comme on en a l’habitude. Seuls 3 boutons (marche avant, point mort et marche arrière) font office de boîte de vitesse au bas à gauche du siège conducteur.

Enfin, une fois au volant, le moteur de 6 Kwatt vous permet d’atteindre les 45 km/h réglementaires.

Des modes de distribution originaux

Avec sa Citroën Ami 100% électric, la marque aux chevrons veut se positionner comme une rupture dans l’accès à la mobilité urbaine. L’objectif : répondre aux nouvelles contraintes environnementales et aux nombreuses restrictions de circulation dans les villes pour les voitures essence ou diesel.

A lire :  Quad Lock moto : fixez votre smartphone sur votre moto

Bien évidemment, Citroën cherche séduire les jeunes citadins, mais pas seulement. Et qui dit mobilité originale, dit moyen de distribution lui aussi original. En effet, l’Ami est d’ores et déjà disponible à l’achat, mais également à la location et en autopartage.

En ce concerne l’achat, la marque joue la carte de l’innovation en proposant la vente de l’Ami électrique en ligne à la Fnac avec notamment une formule de location longue durée à 19,99 euros par mois, soit le même prix qu’un abonnement mobile.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.