Eolienne domestique : produire de l’électricité verte gratuite chez soi

Que ce soit pour préserver l’environnement ou pour faire des économies, de plus en plus de particuliers sont tentés par l’éolien domestique. Quels sont les différents modèles envisageables pour une installation sur le toit de sa maison ou sur un mât ? Faut-il privilégier l’auto-consommation ou la revente à un distributeur d’énergie ?

Eolien domestique et autoconsommation énergétique

Egalement dénommé petit éolien, l’éolien domestique regroupe l’ensemble des éoliennes dont la puissance n’excède pas 30 kWh. L’installation d’une telle éolienne domestique de taille relativement modeste se fait sur le pignon d’un bâtiment (maison, bâtiment public, entreprise, etc) ou perché sur un mât.

Chez le particulier, la mise en service d’un équipement peut ainsi couvrir tout ou partie des besoins d’un foyer en énergie. Dès lors que l’électricité verte ainsi générée est consommée sur le site de production, on parle d’autoconsommation énergétique. Cette part d’électricité « écologique » qui n’est pas achetée à un fournisseur habituel peut ainsi représenter pour le foyer jusqu’à 1000 euros d’économie par an.

Que ce soit sur un mât ou sur un toit, l’éolien domestique permet également de répondre à une problématique énergétique pour les lieux isolés ou qui ne sont pas raccordés au réseau de distribution électrique (Enedis en France).

Produire de l’électricité grâce au vent 24/24 h

Les EnR (énergies renouvelables) connaissent un véritable engouement ces dernières années. Cela s’explique par deux raisons :

  • la prise de conscience écologique de l’urgence climatique ;
  • les incessantes augmentations du prix de l’électricité. Rien entre le 1er février 2019 et le 1er février 2020, ce sont ainsi trois hausses tarifaires qui ont été annoncées. La facture commence donc à être salée pour les foyers utilisant l’électricité comme énergie principale. Certes, certains d’entre eux ont déjà misé sur le bois pour le chauffage, mais c’est loin d’être suffisant pour maîtriser sa dépense énergétique.
A lire :  Mint Energie : électricité verte 15% moins cher, comparatif et code parrainage 7410593

Alors, finalement, n’importe quelle énergie renouvelable pourrait faire l’affaire pour répondre à ces problématique, en particulier le solaire. Certes, mais l’éolien est une alternative bien plus intéressante pour les particuliers car :

  • la longévité des équipements est bien supérieure. Elle peut atteindre 30 ans ;
  • son impact environnemental est bien moindre. En effet, le photovoltaïque est à l’origine de ce que l’on nomme la pollution déportée. Certains paysages lointains sont totalement ravagés par l’industrie de l’extraction des terres rares entrant dans des panneaux. Pour ce qui est de l’énergie gratuite produite grâce au vent, ces terres rares ne sont d’aucune utilité. Son bilan carbone et environnemental est nécessairement meilleur ;
  • une ressource disponible toute l’année : du vent, il y en a en permanence, que ce soit en été ou en hiver. Il existe même des éoliennes verticales hélicoïdales spécialement destinées aux zones peu venteuses ;
  • une production d’énergie 24/24 h. Qu’il fasse jour, qu’il fasse nuit, une éolienne produit sans discontinuer.

Quelles sont les différentes éoliennes pour un toit ?

La production d’électricité verte grâce à au vent ne se fait pas uniquement grâce à des modèles dotés de trois à cinq pales. On trouve également sur le marché français des turboliennes ou des systèmes à axe vertical. Quelle différence ?

Le modèle à axe horizontal

Le modèle à axe horizontal est l’éolienne la plus répandue à travers le monde. Elle dispose de plusieurs pales effectuant une rotation autour d’un axe horizontal. C’est lors de cette rotation que la force du vent est transformée en énergie.

Si c’est effectivement le modèle le plus courant, il nécessite toutefois une zone venteuse régulière. De plus, les pales peuvent être à l’origine d’une certaine nuisance sonore. Par ailleurs, pour les modèles de pignon, il peut y avoir un effet de stroboscope produit par l’ombre de l’hélice en train de tourner.

A lire :  20€ offerts et -10% sur votre électricité (verte) avec Total Spring

L’éolienne hélicoïdale

L’éolienne hélicoïdale est également dite verticale. En effet, ce qui sert de pale ne pivotent plus autour d’un axe à l’horizontal, mais à la verticale. C’est d’ailleurs pour cela que le dispositif présente une forme si particulière.

L’éolienne hélicoïdale possède toutefois de nombreux avantages :

  • un faible encombrement visuel ;
  • aucun impact sur la faune, notamment sur les oiseaux ;
  • un rendement bien meilleur, en particulier dans un environnement où le vent est faible ;
  • pas d’effet stroboscope ;
  • pas de bruit lié aux frottements de l’air.

La turbolienne

Autre forme moins courante, la turbolienne. Cette fois, deux hélices tournent en sens inverse dans un cylindre. Elle est particulièrement adaptée au milieu urbain car le manchon qui encerclent les deux pales évitent toute gêne sonore.
Comme la version hélicoïdale, elle convient bien aux zones avec peu de vent.

Autorisations et démarches administratives

A l’heure actuelle, les démarches administratives et demandes d’autorisation que vous devez effectuer dépendent pour beaucoup de la commune dans laquelle vous vous situez. Le mieux est d’aller se renseigner en mairie ou d’accéder au PLU (Plan Local d’Urbanisme) pour savoir s’il existe des restrictions.

En ce qui concerne les démarches auprès de votre mairie, elles peuvent se limiter à une simple déclaration préalable de travaux si votre installation est située en dessous de 12 mètres de hauteur. Cette hauteur est calculée entre le sol et le haut de la nacelle.
Dans le cas contraire, c’est-à-dire à partir de 12 mètres (et jusqu’à 50 mètres), vous serez obligé de formuler une demande de permis de construire avec plan de masse, plan de situation, plan de coupe, plan de façade et divers autres documents.

Tous les détails sur le site officiel de l’administration française https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F33368

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Un commentaire Ajouter le vôtre
  1. Bonjour Maxi-Réductions,

    Je m’appelle Alexandre et je travaille pour Hello Watt, le conseiller énergie des particuliers. Je me permets de vous contacter car nous avons lancé aujourd’hui notre second Achat groupé d’énergie. Nous pensons que les lecteurs de Maxi-Réductions seront intéressés par cette nouvelle.

    Pour cet Achat groupé d’énergie nous avons négocié une remise particulièrement intéressante avec le fournisseur Mega Energie :

    – 21% sur l’électricité qui est 100% verte (sur le prix HT du kWh)
    – 20% pour un contrat avec l’électricité et le gaz (sur le prix HT du kWh)
    Des remises jamais négociées jusque là pour un achat groupé d’énergie !

    Bien entendu, je reste bien sûr à votre disposition pour plus de détails.

    Excellente journée,

    Alexandre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.