Quand changer son casque moto ?

La sécurité est un point important lorsqu’on fait de la moto. Destiné à protéger la tête du motard, le casque est un élément central de l’équipement moto obligatoire. normes, sécurité, que faut-il savoir ? Comment savoir si son casque moto est encore bon  ou s’il est bon à être changé ?

Quelle est la durée de vie d’un casque moto ?

Un casque de moto ne peut pas être utilisé pour la vie. Il vous faut le changer à intervalle régulier pour être sûr de ne prendre aucun risque sur la route. Il est préférable de le changer tous les 5 ans pour assurer votre sécurité.

Pourquoi changer son casque tous les 5 ans ?

Les casques de moto ont une durée de vie limitée et doivent être remplacés tous les 5 ans. Il est important de remplacer votre casque de moto pour les raisons suivantes :

  • les matériaux utilisés se décomposent avec le temps ;
  • la mousse peut se comprimer ;
  • la doublure peut se casser ou s’user ;
  • la sangle peut se desserrer ou se casser.

Si ces points sont importants, il vous faut aussi vérifier la date de péremption de votre casque.

Où trouver la date de péremption d’un casque moto ?

C’est une question souvent posée par les motocyclistes. La date d’expiration d’un casque se trouve sur l’autocollant apposé sur ce dernier. Cet autocollant se présente sous la forme d’un code alphanumérique.

Si la date de péremption est dépassée, il est très importer d’acheter un neuf rapidement. N’optez jamais pour des produits d’occasion. Vous ne savez pas quel traitement ils ont subi. Vous n’avez même pas la garantie qu’ils soient utilisables en toute sécurité pour vous.

Quand acheter un casque moto ?

Vous avez un doute quant à l’efficacité de votre casque ? Celui-ci présente un défaut ou la date de préemption est dépassée ? Il est primordial de ne plus enfourcher votre bécane sans en avoir acheter un neuf.

S’il n’y a pas urgence, le meilleur moment pour acheter votre casque est hors saison. L’idée est d’acheter à la fin de l’été ou en hiver pour profiter des meilleurs prix. Les soldes moto sont également une belle opportunité de pour renouveler ses équipements de motard à pas cher.

A lire :  Comment récupérer le code de sécurité d'un autoradio Renault ?

Comment savoir si son casque est mort ?

Les risques de conduire une moto avec un casque non fonctionnel sont nombreux. Vous ne
pouvez pas vous permettre de prendre ce risque, à la fois envers la loi, mais aussi pour
votre propre sécurité. Alors voici comment savoir si votre casque est définitivement mort :

Comment savoir si un casque est cassé ?

Les casques de moto sont conçus pour protéger la tête du pilote en cas de collision. Ils doivent être remplacés après tout type d’impact, car même une petite fissure peut les rendre moins efficaces.

Si vous ne savez pas si votre casque est cassé, certains éléments peuvent vous guider. Tout d’abord, vérifiez s’il y a des fissures ou des déformations à l’intérieur et à l’extérieur. Vous devez également vérifier tout autre dommage au casque qui pourrait indiquer qu’il est compromis. Si vous voyez des fissures ou des déformations, remplacez-le avant de rouler à nouveau.

Comment savoir si un casque moto est encore bon ?

La meilleure façon de savoir si un casque est toujours bon est de rechercher l’autocollant DOT situé à l’arrière. Il doit être placé à un endroit où vous pouvez le voir lorsque vous portez votre équipement.

L’autocollant a une date d’expiration inscrite dessus que vous devez vérifier cela avant de conduire votre 2 roues. Et enfin, si votre casque n’a pas une durée de vie de plus de 5 ans, vous êtes bon. Maintenant, vous devez tester votre casque pour voir s’il est toujours fonctionnel.

Comment tester un casque moto ?

Il existe de nombreuses façons de tester un casque de moto avant de l’acheter. L’une des méthodes les plus populaires consiste à le secouer et à voir si vous entendez des bruits de cliquetis. Si c’est le cas, c’est qu’il pourrait y avoir des problèmes à l’intérieur.

Une autre méthode consiste à vérifier les sangles et à vous assurer qu’elles sont bien fixées et qu’elles ne sont ni trop lâches ni trop serrées sur votre tête, car cela entraînera une gêne pendant la conduite. Le casque doit être bien ajusté et confortable. Vous devriez pouvoir ouvrir la bouche et parler sans problème, mais elle ne doit pas être trop serrée. Vous devez sentir le poids du casque sur votre tête sans ressentir de gêne.

A lire :  Quels sont les différents types de casques moto ?

Vérifiez s’il y a un espace entre la mentonnière et votre menton, ou s’il y a un espace supplémentaire sur les côtés de votre tête. Si c’est le cas, vous devez ajuster le casque jusqu’à ce qu’il vous convienne
correctement.

Comment savoir si un casque moto est encore
homologué ?

Si votre casque est en bon état et qu’il vous convient parfaitement, il faut maintenant vérifier qu’il soit homologué. Aux yeux de la loi, il existe des normes que vous devez respecter. Homologation, normes, que savoir quand on est motard ?

Quelles sont les normes de casque moto ?

Les casques de moto en France sont tenus par la loi d’être certifiés selon la norme nationale française. Le casque doit porter le marquage CE et porter une étiquette indiquant le nom et l’adresse du fabricant.

Le casque doit également avoir une mentonnière, qui doit être attachée lors de la conduite de la moto. La visière du casque doit être transparente et ne pas avoir de bords tranchants pouvant blesser les autres conducteurs sur la route. Le casque doit être fabriqué à partir d’un matériau ininflammable. Le casque ne doit pas couvrir plus de la moitié du visage.

Quelle homologation pour un casque moto ?

La norme ECE 22-05 doit être respectée pour que votre casque moto soit homologué sous peine d’amende. Comment savoir si votre casque est homologué ?

Quels sont les casques homologués ?

Les casques homologués sont ceux qui ont passé les tests et les contrôles de cette norme ECE 22-05. Si le casque possède une petite étiquette avec le sigle E alors il est homologué.
L’étiquette est verte (homologué en France) ou blanche (homologué en Europe).

Quelle amende en cas d’équipement moto non homologué ?

Si votre casque moto n’est pas homologué, vous risquez plusieurs sanctions aux yeux de la loi.

Tout d’abord, 3 points sont retirés sur votre permis de conduire. La contravention peut s’élever jusqu’à 135 €. L’amende forfaitaire minorée est de 90 € et l’amende majorée est de 375 €.
De plus, votre véhicule peut être immobilisé.

Pour le passager, celui-ci risque aussi une amende, mais n’a pas de retraits de points sur son permis de conduire. Évidemment, s’il est mineur, c’est au conducteur d’en assumer la responsabilité. C’est l’une des raisons pour lesquelles il est très important d’avoir un casque homologué et en bon état. Pour le respect
de la loi, mais aussi pour votre sécurité.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.