Quelle est la meilleure période pour visiter l’Italie ?

L’Italie est une destination dépaysante bien que très proche. Patrimoine historique, vestiges romains, plages de sable fin, farniente et gastronomie, autant de petits plaisirs à savourer le temps d’un voyage. Toutefois, pour éviter la foule et la chaleur, quelle est la meilleure période pour un voyage en Italie ?

Quand voyager en Italie ?

Celle que l’on surnomme «La Botte» jouit d’un climat clément toute l’année, en particulier dans le sud. Pour profiter au mieux de votre séjour, quand partir en Italie ?

La période à privilégier pour profiter au mieux de votre voyage dépend avant tout des endroits que vous envisagez de visiter.

Quand visiter le nord de l’Italie ?

Le nord du pays présente un temps et des températures très similaires à celles que l’on peut enregistrer de l’autre côté des Alpes françaises.

Ainsi, dans les villes comme Turin, Gênes, Pise, Sienne, Florence ou en Modene, les hivers sont assez rigoureux et les étés très chauds. Un climat tout à fait comparable à ce que l’on trouve en Savoie.
En revanche, dès que les températures montent, l’air est bien plus humide en terre italienne.

La période idéale pour visiter le nord de l’Italie débute dès le début avril et se poursuit jusqu’à la fin septembre, voire la mi-octobre. Au printemps ou en automne, les températures sont plus clémentes, mais les touristes moins nombreux, tout comme le risque de pluie.

A lire :  Dans quels pays l'attestation assurance covid est obligatoire pour voyager ?

Quand visiter le centre de l’Italie ?

Le centre de l’Italie regroupe quatre régions, la Toscane, l’Ombrie, Les Marches
et le Latium. Grâce à l’influence du sud qui se fait déjà bien sentir, les écarts de température sont nettement moins marquées entre l’hiver et l’été.

Ainsi, il est plaisant de déguster un expresso ou une pizza sur la piazza del Popolo (Rome,) de flâner dans les rue d’Ancône ou de contempler les cascades de Marmore près de Terni, et ce, de mars à novembre.

Par contre, pour éviter la foule, privilégiez le hors saison en évitant soigneusement les périodes de vacances scolaires. L’affluence y bat parfois des records, notamment à proximité des sites touristiques.

Par ailleurs, en juillet et août, les températures peuvent rapidement devenir étouffantes. En revanche, dès que vous vous rapprochez de la mer Méditerranée, de la mer Tyrrhénienne et de la mer Adriatique, les températures estivales sont bien plus supportables.

Quand visiter le sud de l’Italie ?

Si vous préférez le sud de l’Italie, la Sicile ou encore la Sardaigne, vous bénéficierez d’un temps agréable presque toute l’année.

Cette douceur exceptionnelle n’est pas sans conséquence puisque durant l’été, la chaleur est très difficilement supportable. En effet, on se rapproche des températures que l’on peut rencontrer en Afrique du Nord, tout du moins à la pointe sud de l’Italie.

Ainsi, si vous prévoyez durant votre road trip de visiter Naples, le Vésuve, l’Etna, les Pouilles, Pompéi, Herculanum, les plages de Sardaigne ou encore la côte amalfitaine, mieux vaut privilégier la basse saison. En effet, en automne et au printemps, le soleil est déjà très présent mais beaucoup plus facile à supporter.

A lire :  Expatriation, voyage, pourquoi et comment apprendre une langue étrangère ?

Enfin, même hors saison, il y a toujours beaucoup de visiteurs en Sicile et dans le sud de l’Italie.

Quel est le meilleur moment pour visiter Venise ?

30 millions, c’est le nombre de touristes qui arpentent chaque année Venise. Il y a tellement de monde à certaines périodes de l’année que les habitants fuient et que la ville se vide au fil des ans.

Pour pouvoir apprécier la beauté des canaux de Venise, visiter la place Saint Marc, le Palais des Doges, le quartier du Cannaregio ou encore le théâtre La Fenice, mieux vaut donc bien choisir son moment. S’il y a donc toujours du monde à Venise, sachez que la meilleure période pour un séjour ou pour visiter, c’est durant le printemps et au début de l’automne. La météo est ensoleillée et les températures douces.  Ce sont également deux moments dans l’année où la foule des visiteurs est moins dense.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.