Randonnée : comment choisir sa tente pour un trek ?

Equipement indispensable pour les amateurs de trekking, la tente doit être choisie avec le plus grand soin. Etanchéité, poids, place, encombrement, quels sont les critères à prendre en compte pour choisir une tente de randonnée ?

Quelle est la différence entre trek et randonnée ?

Trek et randonnée sont deux activités sportives souvent confondues. Dans les deux cas, il s’agit de la même activité, celle de marcher dans la nature.

La comparaison s’arrête là. La longueur du parcours n’est pas la même. Le trek est plus long et plus intense. La randonnée est souvent plus accessible, comme la Planchette près de Rennes

Par ailleurs, une randonnée implique le retour au point de départ, voire à un camp de base. A l’inverse, il n’y a pas de camp de base pour le trek.

Quels sont les différents types de tente ?

Comme pour les chaussures de randonnée, le choix d’une toile de tente de trek ne se fait pas au hasard. randonnée, alpinisme ou camping, tous les modèles ne sont pas destinés au même usage. Quels sont les différents types de tente ?

La tente de trek

Le trek s’apparente à la randonnée puisqu’il s’agit de parcourir des paysages naturels pour les découvrir. En revanche, une randonnée ne dure pas plus d’une journée, là où le trek peut durer des jours, voire des semaines.

A lire :  Conseils et astuces pour organiser son voyage au Canada

La tente de trek doit donc nécessairement être à la fois : 

  • légère : pas question d’alourdir un paquetage qui devra compter de nombreux autres accessoires. Parmi ceux-ci, des jumelles, une gourde isotherme en inox, une paille filtrante, un couteau type Opinel ou encore un kit de premiers secours ;
  • solide : une tente qui craque en pleine montagne peut vite être à l’origine d’une situation critique. Pour faire de la randonnée en journée et dormir en pleine nature, un modèle résistant de type militaire est souvent préconisé.

La tente d’alpinisme

Très différente de celle de trek, la tente d’alpinisme doit nécessairement remplir des critères plus exigeants. En effet, elle constitue un abri qui doit protéger du vent, du chaud, du froid, de la pluie, de l’humidité et même de la neige.

La tente d’alpinisme est obligatoire pour être encore plus résistante aux déchirures et aux bourrasques. Elle est également isolante pour une protection efficace contre le froid la nuit et le chaud en journée. Enfin, sa conception doit favoriser la circulation à l’air pour éviter l’accumulation d’humidité à l’intérieur.

La tente de camping

Faire du camping est une activité de loisir qui se pratique à la belle saison (souvent l’été) et pendant une durée limitée à quelques jours, voire une à deux semaines. Par conséquent, les exigences sont moindres, que ce soit en termes de résistance, de poids, d’encombrement ou d’étanchéité. C’est ce qui explique d’ailleurs qu’elle soit moins chère que les autres types de tente.

A lire :  5 astuces pour dénicher des vols pas chers au Maroc

La tente de camping se décline en canadienne, tipi, dôme, autoportante,  tunnel, pour deux ou en version familiale. Elle n’est adaptée ni au trek ni à l’alpinisme.

Tente de trek mono paroi ou double toit ?

Les tentes de randonnée et de trek sont disponibles en mono paroi et en double toit. Chacune de ses versions présentent des atouts, mais également des inconvénients.

Tente trek mono paroi

Certaines tentes de randonnée et de trek sont dites mono toit. On parle également de mono paroi ou de toit simple. 

De tels modèles présentent une seule paroi, et non deux. De fait, l’isolation en moins bonne vis-à-vis du froid, du chaud, des UV et de l’humidité. Une tente de trek mono toit peut toutefois suffir si la météo est clémente et que vous faites du trekking en été.

Ce toit simple paroi présente toutefois deux avantages de taille : un encombrement moindre une fois repliée et une légèreté fort appréciable.

La tente trek double toit

La tente de trek double toit est, comme son nom l’indique, constituée de deux toits. Plus lourde à transporter et prenant plus de place dans le sac à dos, elle est en revanche plus confortable.
En effet, ce double toit offre une meilleure isolation contre le froid et le chaud. L’air peut faciliter circuler entre les deux toits, réduisant le phénomène de condensation et facilitant le séchage après la pluie.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.