Comment diagnostiquer et soigner la diarrhée du cheval ?

Relativement fréquente, la diarrhée du cheval n’est jamais à prendre à la légère. Quels sont les symptômes et les causes de la diarrhée du cheval ? Quels sont les traitements ?

Qu’est-ce que la diarrhée du cheval ?

La diarrhée du cheval est liée à un dysfonctionnement temporaire ou chronique du tube digestif de l’animal. Classequine.com rappelle à juste titre que la diarrhée du cheval n’est pas une pathologie, mais un symptôme comme peut l’être la fièvre par exemple.

Pourquoi les chevaux ont la diarrhée ?

Le tube digestif équin se compose de divers organes comparables à ceux de l’homme : un œsophage suivi de l’estomac, de l’intestin grêle et du gros intestin. Toutefois, ce dernier représente 60 % du tube digestif. Le rôle du gros intestin est primordial car il permet l’absorption d’une partie des nutriments, mais également de l’eau.

Quand le fonctionnement du gros intestin est perturbé, l’absorption de l’eau à travers la paroi intestinale se fait mal. L’eau est alors rejetée avec les selles, ce qui donne du crottin mou ou liquide. Dans ce dernier cas, il faut également craindre une déshydratation du cheval.

Quels sont les symptômes de la diarrhée du cheval ?

En plus des excréments liquides, la diarrhée du cheval est généralement accompagnée d’un certain nombre de symptômes tels que :

  • des douleurs abdominales ;
  • une perte d’appétit ;
  • une grande soif ;
  • de la fièvre ;
  • une déshydratation ;
  • des œdèmes sous-cutanés en cas de diarrhée chronique, c’est-à-dire persistante plus de 7 jours.
A lire :  Acheter un monoculaire : 8 conseils pour bien le choisir

Diarrhée du cheval : quelles sont les causes ?

Les causes de la diarrhée du cheval sont multiples. Les plus fréquentes sont :

  • une infection parasitaire intestinale (strongylose, cyathostomose, etc) ;
  • l’ingestion de substances (sable, etc) ou d’aliments toxiques comme les glands du chêne ou des fougères ;
  • une consommation trop importante de grains ;
  • une infection bactérienne (salmonellose, clostridiose,etc) ;
  • un traitement prescrit par votre vétérinaire (effet secondaire) ;
  • un déséquilibre de la flore intestinale ;
  • une inflammation abdominale ;
  • des pathologies graves comme des tumeurs ou des troubles rénaux.

Comment savoir si un cheval est déshydraté ?

Si votre cheval à la diarrhée, il est important de vous assurer qu’il n’y a pas une situation de déshydratation. Pour cela, il y a deux tests simples à effectuer.

Qu’est-ce que le test du pli de la peau ?

Le test du pli de la peau consiste à pincer la peau de votre animal au niveau de l’encolure et de relâcher le pli de la peau. Si cette dernière revient instantanément en place, c’est qu’il n’y a pas de déshydratation.

En revanche, si la peau revient lentement à sa place, c’est qu’il est probable que votre cheval soit déshydraté.

Qu’est-ce que le test des gencives ?

Pour confirmer le test du pli de la peau, vous pouvez faire le test des gencives. Il suffit de toucher les gencives de votre cheval. En temps normal, elles sont humides et chaudes. En cas de déshydratation, elles sont collantes ou sèches.

A lire :  L'alimentation recommandée pour vos chats et chiens

Si vous pensez que votre cheval est potentiellement déshydraté, contactez un vétérinaire dans les plus brefs délais. Seul le diagnostic établi par un vétérinaire permet de confirmer un état de déshydratation.

Comment soigner la diarrhée du cheval ?

Les traitements pour soigner la diarrhée de votre cheval dépend beaucoup de la cause de ce trouble. La première étape consiste d’abord à soulager l’animal en lui administrant des pansements intestinaux et des antidouleurs pour limiter les spasmes intestinaux. En cas de déshydratation, le vétérinaire équin procède généralement à une réhydratation en mettant l’animal sous perfusion.

Dans un second temps, les soins vétérinaires consistent à lutter contre les causes. Le traitement est alors fonction de celle-ci. Cela peut-être par exemple utilisation d’antibiotiques, de vermifuges, d’anti-inflammatoires ou encore de probiotiques.

Pourquoi mon cheval fait des crottins mous ?

Le fait que votre cheval fasse des crottins mous peut être le signe d’un trouble digestif, voire d’une diarrhée légère. Il faut toutefois différencier deux types de crottins mous :

  • le crottin mou non formé : rappelant une bouse de vache, ce type de crottin de cheval n’est ni liquide, ni formé en boules. C’est souvent le signe d’une quantité insuffisante de fibres dans son alimentation. Lui ajouter une ration de foin sec peut résoudre le problème ;
  • le crottin mou brillant et formé : un tel crottin signifie que l’intestin de votre cheval est en bonne santé. Les crottes fécales sont bien moulées, molles et brillantes.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.