Faut-il quitter EDF pour changer de fournisseur d’électricité ?

Depuis 2007, le marché de l’électricité est ouvert à la concurrence. Pour les particuliers historiquement chez EDF, pourquoi changer de fournisseur d’électricité ? Quel est le fournisseur le plus intéressant ?

Est-il intéressant de changer de fournisseur d’électricité ?

Alors que le marché de l’électricité est ouvert à la concurrence depuis 2007, bon nombre de Français sont toujours chez l’opérateur historique, EDF.

Les raisons sont multiples, mais la principale est liée à la peur d’avoir une coupure électrique. Pourtant, EDF n’est que le fournisseur, en clair, le producteur. Cette entreprise nationale n’achemine pas l’électricité jusqu’au compteur de votre maison. C’est Enedis (ex ERDF) qui s’en charge.

De fait, il n’y a aucune coupure à craindre et tout à gagner à quitter EDF pour un autre fournisseur d’électricité :

  • un prix du kWh moins cher avec des différences relativement intéressantes. Celles-ci peuvent représenter une économie substantielle sur votre facture annuelle, en particulier si vous avez un chauffage électrique ;
  • un prix de l’abonnement souvent plus bas ;
  • aucune coupure ;
  • aucune démarche à effectuer car votre futur fournisseur se charge de faire le nécessaire auprès de EDF ;
  • la possibilité de revenir chez EDF à tout instant sans frais.

Comment comparer les prix de l’électricité ?

Sur le seul marché français, on compte plusieurs dizaines d’offres. Prix du kWh, prix de l’abonnement en fonction de la puissance du compteur, heures creuses heures pleines, aucune d’elles n’est présentée de la même manière. Cela rend toute comparaison particulièrement complexe et chronophage.

A lire :  Eolienne domestique : produire de l'électricité verte gratuite chez soi

Il est donc recommandé de se tourner vers un comparateur en ligne. Un tel comparateur vous propose comparatif des prix de l’électricité en fonction de vos habitudes, de la surface de votre logement, le type d’habitation ou encore les autres moyens de chauffage dont vous disposez.

Vous obtenez ainsi différentes propositions qui sont bien plus faciles à comparer. Vous pouvez même obtenir surtout des offres tarifaires plus avantageuses car négociées par le comparateur.

Quel est le fournisseur d’électricité le moins cher en France ?

De Total Direct Energie, OHM Energie, Planète OUI, Bulb, ilek, ekWateur, Mint Energie, Enercoop, Energies E.Leclerc, quel est le fournisseur le moins cher ? En réalité, il n’y a pas de réponse toute faite. Cela dépend essentiellement de vos choix, de votre mode de vie, de vos habitudes.

Autre facteur qui entre en compte, le fait d’opter pour de l’énergie verte. Attention toutefois, beaucoup de fournisseurs prétendent vous proposer de l’électricité verte alors qu’il s’agit d’une électricité produite grâce au nucléaire. D’autres achètent des certificats de garanties d’origine, ce qui leur permet de commercialiser de l’électricité nucléaire estampillée « renouvelable ».
Mais ne vous y trompez pas, les “vrais” fournisseurs d’EnR sont peu nombreux et plus chers (ilek, Enercoop, etc).

Par ailleurs, pour un même fournisseur, vous pouvez en plus avoir des offres totalement différentes si vous choisissez une offre classique ou une offre heures creuses heures pleines. Bien choisir, c’est donc avant tout définir vos besoins et ce dont vous avez envie (EnR, nucléaire, etc).

Prix fixe ou indexé, quel tarif de l’énergie choisir ?

Au moment de la simulation de souscription, vous devrez choisir entre prix indexé et prix fixe. Quelle différence ?

A lire :  Mint Energie : électricité verte 15% moins cher, comparatif et code parrainage 7410593

Le tarif indexé

L’offre d’électricité à prix indexé est réévaluée régulièrement, en fonction de plusieurs paramètres. Le premier d’entre eux est bien évidemment le tarif réglementé, ou plus exactement, ses évolutions. Bien évidemment, celles-ci ne vont jamais à la baisse.

A cela, il faut ajouter une indexation sur le coût de la vie. Aujourd’hui, l’incidence de ce dernier paramètre est très faible en raison d’une inflation aux environs de 1%. Grâce à cela, l’économie potentielle en changeant de fournisseur peut atteindre jusqu’à 20%.

Le tarif fixe

Comme son nom le laisse à penser, une offre d’électricité à prix fixe n’évolue pas pendant toute la durée prévue au contrat. Celle-ci peut aller jusqu’à 3 ans selon les contrats.

De fait, le prix du kWh est souvent supérieur à celui du tarif réglementé au moment de la souscription. Mais si le coût de cette énergie connaît une augmentation importante ou si l’inflation est élevée, il peut être judicieux d’opter pour une offre d’électricité à prix fixe.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.