Essence et Diesel : nouveaux noms des carburants à la pompe

Il n’y a pas que le prix des carburants qui changent (à la hausse !), il y a également leurs noms. A compter du 12 octobre 2018, c’en est fini du Super sans plomb 98, du Super 95 E10 ou encore du diesel B10. Alors, comment ca s’appeler le carburant que vous prenez habituellement à la pompe ?

Des noms qui changent, mais des carburants identiques

Chaque carburant sera désormais identifié par une figure géométrique et une lettre suivie d’un chiffre :

  • l’essence : la lettre E dans un cercle + la teneur en éthanol (E)
  • le diesel : la lettre B dans un carré + la teneur en biocarburant
  • les carburants gazeux : dans un losange sera indiqué H2 pour l’hydrogène, CNG pour le gaz naturel, LPG pour le gaz de pétrole liquéfié ou LNG pour le gaz naturel liquéfié.

En clair, les nouveaux noms à la pompe sont :

  • SP98 : E5
  • SP95 : E5
  • SP95-E10 : E10
  • super-éthanol : E85
  • gazole : B7 ou B10
  • diesel synthétique : BXTL

Pourquoi changer le nom des carburants en France ?

A compter du 12 octobre, les appellations des carburants à la pompe changent. C’est le résultat d’une directive européenne datant de 2014 et visant à harmoniser les différentes appellations à travers l’Union Européenne.
L’objectif avoué de cette directive est évidemment de faciliter le quotidien des automobilistes et des transporteurs routiers se déplaçant pour des raisons professionnelles ou touristiques à travers le Vieux Continent.

S’il faudra évidemment un temps d’adaptation à chacun d’entre nous, ce bouleversement de nos habitudes devrait effectivement aller dans le sens d’une simplification. Surtout que seul le nom change dans votre station-service, et non la composition du carburant que vous utilisez dans votre voiture.
Par ailleurs, en plus de tous les pays européens, 7 pays (Islande, Liechtenstein, Norvège, Macédoine, Serbie, Suisse et Turquie) ont décidé d’adopter en même temps la même appellation à la pompe.

Si la plupart des stations-services devraient changer les noms à la pompe à compter du 12 octobre, il est fort à parier qu’il y aura une période de transition, toutes n’ayant pas possibilité d’effectuer les modifications le jour J.

Quant aux constructeurs automobile comme Citroën, ils indiquent d’ores et déjà le nouveau nom à l’intérieur de la trappe à carburant des véhicules neufs. Finalement, les seuls qui ne seront pas n’auront besoin d’aucun temps d’adaptation, ce sont les propriétaires d’une voiture électrique.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.