Quel enrobé pour un aménagement de cour ou d’entrée de garage?

Vous désirez aménager l’extérieur de votre maison, par exemple une cour carrossable, une entrée de garage ou encore une allée de jardin avec de l’enrobé ? Quelle différence entre enrobé de bitume à chaud et enrobé à froid ? Quels sont les différentes sortes ? Quelle est la durée de vie d’un tel aménagement extérieur ?

Quelle est la différence entre un enrobé à chaud et un enrobé à froid ?

L’enrobé est un revêtement très utilisé pour l’aménagement des extérieurs des maisons individuelles. Economique, moderne, il est également résistant dans le temps, à condition de bien le choisir. Enrobé à chaud ou à froid, quelle différence pour un projet d’aménagement de cour carrossable ou de création d’allée de jardin ?

Qu’est-ce que l’enrobé à chaud ?

Egalement appelé béton bitumeux, l’enrobé de bitume à chaud, est un mélange constitué de granulat (graviers), de sable et d’un liant bitumeux. Ce dernier est parfois remplacé par un équivalent naturel qui est toutefois bien plus cher que l’enrobé classique.

Avant d’être posé, ce mélange est porté à une température de 180°C par l’entreprise de TP. Lors de la pose de ce revêtement extérieur, sa température doit être de 150°C. De cette manière, en refroidissant lentement, l’enrobé à chaud acquiert toutes ses qualités. Il devient résistant à l’abrasion, au passage des roues des véhicules, au chaud, au froid et même au gel.

Qu’est-ce que l’enrobé à froid ?

La composition de l’enrobé de bitume à froid est strictement identique : du sable, du petit gravier et un liant.

La seule différence est qu’il n’est pas chauffé avant d’être posé. Cette différence est de taille car l’enrobé à froid est malléable et facile à poser soi-même. En revanche, il se montre bien moins résistant à l’usage. Il supporte mal le passage des charges lourdes (voiture, etc).

Beaucoup moins cher, l’enrobé à froid est donc réservé au rapiéçage, au bouchage des nids de poule et autres réparations diverses.

A lire :  Installation d’une pergola bioclimatique sans déclaration : que dit la loi ?

Quels sont les différents types d’enrobés ?

On le connait en noir, mais il se décline également dans d’autres coloris et peut même être drainant. Que choisir pour un entretien facilité, tout en valorisant sa maison et son jardin ?

L’enrobé à chaud noir

L’enrobé à chaud noir est le plus classique. C’est le produit obtenu sans modification. Economique, il est très utilisé pour aménager des cours, des entrées de garage, d’une place de parking, d’un chemin carrossable ou d’allées piétonnes.

Outre le prix, le noir présente le gros avantage de se marier avec tout et d’être tendance.

L’enrobé à chaud rouge

L’enrobé à chaud rouge est obtenu par une légère dénaturation du liant. Le coloris ainsi obtenu permet d’apporter une touche d’originalité aux extérieurs de sa maison. Pour autant, ce revêtement coloré reste solide et facile d’entretien.

L’enrobé beige

L’obtention d’un enrobé à chaud beige nécessite une plus grande altération chimique. La couleur est originale et valorise les allées. En revanche, cette teinte présente plusieurs inconvénients :

  • un matériau moins résistant, en particulier dans les espaces carrossables ;
  • une couleur qui se salit facilement et qui est moins simple à entretenir ;
  • un prix plus important sur la facture finale.

L’enrobé drainant

Autre version de ce revêtement, l’enrobé à chaud drainant. Au lieu de constituer une surface parfaite étanche, il permet de laisser l’eau de pluie s’infiltrer. Plus cher à l’achat, il évite toutefois les problèmes de flaques d’eau qui restent en surface.

Résistant au passage des voitures, l’enrobé drainant est également conseillé pour les surfaces ayant une problématique d’évacuation et de gestion des eaux pluviales (eaux de pluie). Exemple : terrains en pente comme une entrée de garage en sous-sol.

Quelle est la durée de vie d’un enrobé ?

Avant de vous lancer dans la réalisation d’un tel projet d’aménagement de vos extérieurs, il est légitime de s’interroger sur la durée de vie des enrobés à chaud.

A lire :  Store banne de balcon, pour profiter davantage de votre balcon

En général, les entreprises de travaux et d’aménagement minéral extérieur annoncent une durée de vie comprise entre 10 ans et 15 ans. Toutefois, cela dépend de nombreux facteurs comme la fréquence d’utilisation et le type d’aménagement. Une cour carrossable bitumée utilisée plusieurs fois par jour risque de présenter des signes d’usure au bout d’une dizaine d’années. À l’inverse, pour une entrée de maison ou une allée de jardin, la durée de vie peut dépasser 20 ans sans difficulté.

Enfin, cela dépend également de la qualité de la préparation, c’est-à-dire du terrassement effectué par l’entreprise de TP. Cette phase est primordiale car de celle-ci découle la longévité de votre revêtement de sol extérieur. Enfin, le dosage de votre enrobé à chaud est également un élément important. Exigez systématiquement un dosage à 120 kg/m².

Pour une belle finition, il faut demander une granulométrie 0/6 qui a un bel aspect lisse et uniforme.

Quel est le prix de l’enrobé à chaud au mètre carré ?

Vous avez comme projet de refaire une allée de jardin en pavés car cela demande trop d’entretien ? D’avoir une entrée de maison propre ? De goudronner votre cour carrossable pour éviter l’entretien et les salissures l’hiver ?

Avant de passer à la réalisation des travaux, il est normal de se poser la question du coût. Le pose d’enrobé à chaud est proposée par les entreprises d’aménagement extérieur à un prix entre 40 €/m² et 70 €/m². Tout dépend des contraintes de votre terrain, de la complexité des travaux ou encore de votre situation géographique. Ainsi, c’est moins cher à Betton près de Rennes qu’à Marseille.

Enfin, en plus du prix de l’enrobé à chaud, il faut également la pose de bordures. En fonction de votre budget, de vos goûts et de la finition recherchée, celles-ci se déclinent en palis, en pierre naturelle, en pierre reconstituée ou en béton. Ces bordures servent à arrêter proprement le revêtement. Il évite surtout qu’il ne se casse sur les bords.

Pour l’aménagement d’une cour, par exemple, les prix pratiqués par les entreprises d’aménagement minéral peuvent présenter des écarts considérables. Demander des devis est indispensable pour comparer. Mais attention à bien lire votre devis, car les écarts de prix ne se situent pas toujours au niveau des matériaux (épaisseur, dosage, etc), mais des travaux de terrassement (préparation du terrain, empierrement, compactage, gestion des eaux de pluie, etc).

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.