Quelle assurance pour le remboursement des frais vétérinaires chien et chat ?

Quoi que facultative, l’assurance animaux est de plus en plus souscrite par les Français pour couvrir le remboursement des frais vétérinaires. En effet, si posséder un chien, un chat ou tout autre animal de compagnie est un vrai plaisir, c’est aussi un engagement financier. La souscription à une mutuelle pour votre animal permet de couvrir les frais vétérinaires et d’hospitalisation s’il tombe malade ou se blesse.

Pourquoi souscrire à une assurance pour chat ou chien ?

66 millions, c’est le nombre d’animaux de compagnie recensés sur le sol français. Parmi ceux-ci, des chiens et des chats bien évidemment, mais également des hamsters, des lapins et des NAC (nouveaux animaux de compagnie).

Adopter un chien ou un chat reste toutefois un engagement sur une dizaine d’années. Tout au long de sa vie, vous devrez de temps en temps assumer la charge financière d’une consultation en clinique vétérinaire, de soins ou d’une hospitalisation.

Remboursement des frais vétérinaires

Pour faire soigner son chat ou son chien, il faut parfois débourser plusieurs centaines d’euros. La souscription à une assurance pour chat ou pour chien reste évidemment facultative. Toutefois, souscrire à une telle mutuelle pour votre compagnon à quatre pattes permet de garantir la prise en charge des médicaments, des consultations, des soins vétérinaire et des interventions chirurgicales nécessaires à sa bonne forme.

Le fonctionnement d’une telle assurance santé animale est tout à fait comparable à celui de nos mutuelles. Selon les assureurs, de nombreuses offres sont possibles. Ces assurances proposent des formules souvent à la carte pour une couverture optimale de vos dépenses en fonction de votre animal.

Exemples de tarifs des actes vétérinaires

Si les prix pratiqués par les vétérinaires ne sont pas encadrés, il est facile d’avoir une idée de la facture pour des soins courants :

  • consultation vétérinaire : de 25 € à 50 € ;
  • vaccination : de 50 € à 80 € ;
  • stérilisation : pour un chien ou un chat mâle, il faut prévoir 100 € à 150 €. Pour une chienne ou une chatte, la fourchette va de 120 € à 450 €. Le tarif dépend en effet de la taille de l’animal et de l’intervention chirurgicale effectuée (ovariectomie, hystérectomie, ovariohystérectomie) ;
  • détartrage pour votre chien : jusqu’à 300 € ;
  • radiographie : de 80 € à 150 € ;
  • hospitalisation : de 500 € à 3000 €.
A lire :  Ces redoutables maladies transmises par les moustiques en France

À cela, il faut ajouter le prix des médicaments et des traitements en préventif qui sont très variables.

Fonctionnement d’une complémentaire santé pour animaux

Les consultations vétérinaire représentent le premier poste de dépense pour votre animal. Bien évidemment, celui-ci va en augmentant au fur et à mesure que votre compagnon à quatre pattes se fait vieux.

Comme il n’existe pas de système équivalent à la sécurité sociale pour nos amis les bêtes, il est essentiel pour le propriétaire d’un animal de souscrire à une mutuelle santé pour sa boule de poils préférée. Un tel contrat d’assurance permet au propriétaire de l’animal d’obtenir le remboursement des différentes dépenses engagées. Cela peut être suite à une maladie ou un accident (frais vétérinaires, traitement médical, vaccins, etc).

Le fonctionnement d’une telle assurance pour chiens et chats est tout à fait comparable à celui des mutuelles santé. En effet, suite à votre rendez-vous, le praticien vous remet une feuille de soins. Pour vous faire rembourser, il suffit de transmettre ce document par voie postale ou par l’intermédiaire de l’espace client en ligne de votre assureur.

Le remboursement des différents frais se fait généralement dans un délai de quelques jours et sur présentation de la facture. Ces remboursements tiennent compte des différentes garanties souscrites. Selon la formule de mutuelle souscrite, ceux-ci peuvent être amputés d’éventuels jours de carence ainsi qu’une éventuelle franchise.

Couverture santé chien et chat : quels sont les soins remboursés ?

Si chaque compagnie propose des formules qui lui sont propres, les remboursements des contrats d’assurance sont sensiblement comparables. En général, votre assurance frais vétérinaire peut prendre en charge tout ce qui est relatif à :

  • un accident : radiographie, médicament, pansements, etc à une maladie : analyse sanguine, analyse urinaire, scanner, etc ;
  • la prévention : la prévention est le meilleur moyen de garantir la bonne forme de votre main coon, siamois, staffordshire bull terrier, golden getriever ou bouledogue français par exemple. Certains assureurs offrent un forfait annuel pour tout ce qui est frais de vaccination, traitement antiparasitaire, castration, détartrage, etc ;
  • une intervention chirurgicale ou à une hospitalisation ;
  • un traitement médicamenteux.
A lire :  Comment protéger son chien ou son chat de la chaleur en été ?

Comment bien choisir son assurance santé pour animaux

Bénéficier d’une prise en charge optimale de tous vos frais vétérinaires, c’est avant tout bien choisir votre contrat et ses garanties. Certains critères doivent être scruter avec le plus grand soin car ils peuvent influer sur les montants des sommes remboursées et de votre cotisation :

  • le plafond de remboursement annuel : en effet, contrairement à votre propre mutuelle santé, le contrat d’assurance pour vos compagnons à quatre pattes ne propose pas des remboursements illimités. Ceux-ci présentent un plafond en fonction de la formule souscrite ;
  • l’âge de votre animal : la souscription est généralement possible à partir de 6 mois et jusqu’à 8 à 10 ans en fonction de l’assureur ;
  • le montant de la franchise : celui est plus ou moins importante en fonction de la formule souscrite ;
  • les conditions d’exclusion : le remboursement de certains soins ou situations particulières peuvent ne pas être pris en charge par votre contrat.

Notez qu’un certain nombre de compagnies proposent des assurances pour animaux sans délai de carence, sans franchise et sans limite d’âge.

Dans tous les cas, quelles que soient les garanties que vous recherchez, il est important de demander plusieurs devis. Pour comparer, il est essentiel que ce mêmes devis soient détaillés. En effet, il ne faut pas s’arrêter au seul montant de la cotisation annuelle pour choisir

.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.