Printemps du cinéma 2015 : places de ciné pour 3,50€

Pour la seizième édition du printemps du cinéma, de très nombreuses salles obscures françaises vous offrent la possibilité de vous rendre au cinéma pour pas cher, puisque la place de ciné ne coûtera que 3,50 euros, et ce, quel que soit le film.

Un rendez-vous entre copains ou en famille

Pour la seizième année consécutive, les salles de cinéma françaises vous proposent d’aller vous faire une toile à un prix plus qu’abordable puisque toutes les séances seront au prix unique de 3,50 euros, (hors supplément pour les films en 3D) au lieu des 8 à 10 euros habituels.

Ce grand rendez-vous printanier se déroule du 22 au 24 mars 2015 dans pratiquement toutes les salles obscures près de chez vous, qu’il s’agisse de cinémas indépendants ou de chaînes telles que Gaumont, UGC, CGR, Kinepolis ou Pathé. L’édition 2015 devrait logiquement faire au moins aussi bien que celle de 2014 qui avait permis à 2,6 millions de spectateurs de profiter d’une séance à prix réduit.

Printemps du cinéma 2015

Et pour annoncer cet événement, cette année, Ary Abittan, Noom Diawara, Frederic Chau et Medi Sadoun, quatre acteurs de “Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu” poussent la chansonnette en reprenant “Y’a le printemps qui chante”, le tube signé Claude François.

Prolonger le plaisir

Si votre agenda est déjà complet durant ces trois jours ou que vous avez envie de prolonger le plaisir, sachez que vous pouvez profiter de ce tarif exceptionnel durant 7 jours supplémentaires grâce à BNP Paribas.
Le partenaire de cette opération offre en effet sur www.bnpparibas.net/cinema plus de 150 000 contremarques. Celles-ci permettront de payer votre place de cinéma au tarif réduit de 3,50 euros du 25 au 31 mars 2015.

A noter que parmi les nouveautés très attendus en mars 2015 et qu’il sera possible de voir dans votre salle préférée durant le Printemps du cinéma 2015, citons par exemple Divergente 2 : l’insurrection, Diversion avec Will Smith, Selma, L’Antiquaire ou encore Le Quartier du corbeau.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.