Quels luminaires pour quelle ambiance pour une maison ou un appartement ?

Souvent négligé, l’éclairage des différentes pièces d’une maison contribue pourtant à la rendre agréable à vivre. Appartement ou maison, quels sont les différents types de luminaires d’intérieur ? Quel éclairage choisir, pour quel usage et quelle ambiance ?

Quelles sont les principales formes de luminaires d’intérieur ?

Quand on emménage dans un nouveau logement, on a besoin de lumière. Mais faut-il pour autant se hâter acheter un luminaire plafonnier pour chaque pièce ? Quels sont les autres lampes ou luminaires à envisager en fonction de l’éclairage souhaité ?

Les lustres et suspensions

Egalement appelé lustre, la suspension est un luminaire au plafond et au centre d’une pièce. Petite ou grande, la suspension a pour objectif de fournir un éclairage “de base”.

Le lustre a davantage sa place au salon ou dans une grande pièce. Plus moderne, la suspension peut prendre différentes formes et tailles pour s’inviter dans une cuisine, un salon, une chambre ou encore une salle de bain.

Les plafonniers

Le plafonnier est placé au milieu du plafond d’une pièce. Toutefois, contrairement à la suspension, le plafonnier est plus discret en raison d’une hauteur faible.

Si sa fonction est identique, le plafonnier est le luminaire tendance pour les grandes pièces de vie comme un salon ou une salle à manger.

Les lampes à poser ou lampes de table

La lampe à poser est, comme son nom l’indique, un luminaire destiné à être posé sur un meuble, une table ou encore une console. Egalement appelée lampe de table, sa taille est variable. Les modèles les plus classiques sont constitués d’un pied et d’un abat-jour. Toutefois, la lampe à poser prend aujourd’hui bien d’autres formes.

A lire :  Coussin déco : découvrez les formats, les couleurs et les styles

La lampe de chevet appartient au groupe des lampes de table. Tous ces luminaires fournissent un éclairage d’appoint. Ils sont également utilisés pour mettre en valeur du mobilier ou créer une ambiance plus intimiste.

Les lampes de salon ou lampes sur pied

La lampe sur pied ou lampe de salon se pose au sol. Sa taille est nettement plus imposante que celle des lampes sur pied. Elles sont destinés à fournir un éclairage plus proche du plafond pour une ambiance plus apaisante qu’avec un plafonnier ou une suspension. On se souvient notamment des halogènes qui faisaient durer dans les années 1990.

Depuis, ces luminaires ont beaucoup évolué, adoptant notamment un éclairage led pour réduire la consommation électrique.

Les appliques murales

Les appliques murales sont des éclairages fixés contre un mur. Leur utilisation permet un éclairage indirect. Les appliques sont très utilisées dans les espaces étroits comme un long couloir pour créer plusieurs points lumineux.

L’applique murale apporte de la lumière sur le contour d’une pièce, créant ainsi une ambiance plus feutrée qu’avec une suspension.

Les spots encastrés

Les spots encastrés dans le plafond d’une pièce dégagent totalement la vue. L’utilisation des spots encastrés donne la sensation que la pièce est plus spacieuse.

Généralement on n’utilise pas qu’un seul spot encastré, mais plusieurs pour une même pièce. La lumière est ainsi répartie de manière plus uniforme. Dans une cuisine ou une chambre par exemple, c’est moins agressif qu’un seul point lumineux. Le confort est renforcé.

A lire :  Sticker mural et de fenêtre en soldes

Quel éclairage d’intérieur pour quel usage ?

Il y a plusieurs façons d’éclairer une même pièce. Chaque type d’éclairage crée une ambiance différente en fonction de l’usage de l’espace :

  • l’éclairage primaire : le terme de “primaire” est plus approprié que celui de “basique” qui a une connotation péjorative. Une suspension ou un plafonnier offre un éclairage primaire, c’est-à-dire qui permet d’y voir clair dans une pièce ;
  • l’éclairage d’ambiance : la création d’une atmosphère cocooning et plus intimiste en jouant sur la luminosité jouer sur la luminosité et sur les sources de lumière permet de créer une atmosphère cocooning et plus intimiste. Rien de plus simple puisqu’il suffit d’allumer une lampe de salon, une lampe à poser ou des appliques à la place de votre suspension ou de vos spots encastrés ;
  • l’éclairage d’appoint ou décoratif pour valoriser un espace de votre pièce à vivre un meuble, une statue ou bien un tableau par exemple. Ce type de source lumineuse se surajoute à l’éclairage de la pièce.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.