Chauffage au bois : alternative économique au tout électrique

A chaque retour des premiers froids se pose la question du chauffage. Electrique ou au bois?

Au bois, bien évidemment, pour sa chaleur si douce qu’il permet d’obtenir, mais aussi pour les économies sur la facture énergétique en fin d’année.

Poêle à bois, cuisinière et chaudière à bois

En fonction de vos envies, de vos besoins et de votre maison – traditionnelle ou moderne –  vous pouvez choisir entre différents types de chauffage :

  • le poêle à bois est facile à installer, il peut se faire discret dans la pièce principale de votre maison, tout en apportant une chaleur saine.
  • la cuisinière au bois est forcément plus imposante que le poêle. Elle présente deux fonctions, celle de chauffer votre demeure, tout en vous permettant de cuisiner à l’ancienne, mais avec tout le confort moderne. Les cuisinières au bois sont équipées, selon les modèles, d’un four, de plaques chauffantes, etc…
  • la chaudière à bois offre, quant à elle, le confort d’un chauffage centralisé pour toute la maison, ainsi que la production d’eau chaude.

Chauffage au bois : convivial et économique

A l’heure où le prix de l’électricité connaît de fortes augmentations de tarif, nombreux sont les Français à s’équiper d’un chauffage bois. C’est d’ailleurs le poêle qui remporte la faveur des Français en maison individuelle.

Il faut dire que, outre le côté esthétique et chaleureux, le poêle à bois permet de réalisé de nombreuses économies. Bien souvent utilisé comme chauffage secondaire, il permet également de réduire le coût des sa facture énergétiques :

  • les appareils sont aujourd’hui nettement plus performants que ceux du passé. En fonction du bois énergie choisi, les rendements peuvent grimper jusqu’à 80 % pour les poêles à bûches classiques, 85 % pour les poêles de masse et même jusqu’à 90% pour les pellets (granulés de bois).
  • le bois énergie en lui-même est nettement moins coûteux à l’achat que l’électricité ou le pétrole. Attention toutefois à vous fournir auprès d’un spécialiste. En effet, si votre combustible n’est pas parfaitement sec, ce qui arrive fréquemment pour le bois acheté de particulier à particulier ou pour les pellets de mauvaise qualité, les performances énergétiques de votre poêle seront moindres.

Il est à noter que le prix du bois se stabilise ses dernières années, après avoir connu de nombreuses hausses en raison de l’augmentation soudaine du nombre de poêles à bois suite à la politique incitative de la France en matière d’installation d’un autre mode de chauffage autre qu’électrique.

Enfin, outre l’aide de l’Etat, certaines régions, départements et villes proposent toujours des subventions pour toute installation d’un chauffage bois dans votre maison. Renseignez-vous !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.