EdenFlirt : qui sont ces Français en quête d’amour ?

Depuis quelques années, les Français et les Françaises trouvent l’amour sur internet. A en croire une étude publiée récemment, ce sont d’ailleurs les citadins qui sont les plus gros utilisateurs de sites de rencontres tels que EdenFlirt. Ce dernier fait partie de ces sites de rencontres efficaces qui permettent aux célibataires de nouer contact avant éventuellement d’aller plus loin.

Les grandes villes : des tue-l’amour ?

Dans les agglomérations, quand on interroge les célibataires, ceux-ci avouent volontiers délaisser leur vie amoureuse. Non pas que ces hommes ou ces femmes n’aient pas envie de construire quelque chose, mais parce que leur mode de vie ne leur permet pas de dégager suffisamment de temps pour cela. Travail et vie trépidante sont d’ailleurs les principales raisons de ce célibat invoquées par les sondés.
Ils sont d’ailleurs près de 60% d’entre eux à estimer, tout sexe confondu, que les sites et applications de rencontre tels que EdenFlirt sont la meilleure alternative à leur célibat.

Dans les communes de taille plus réduite, c’est davantage un problème de timidité qui poussent hommes et femmes à s’inscrire sur de tels lieux de drague virtuels.

2 semaines avant la première rencontre

Toujours selon la même étude, les Français prendraient leur temps avant de passer du virtuel au réel. 59% des sondés utilisant eDarling préfèrent en effet prendre le temps de bien connaître leur interlocutrice ou interlocuteur par l’intermédiaire du tchat ou des outils mis à disposition par le site de rencontre en ligne. Ils avouent d’ailleurs qu’ils préfèrent ne rien précipiter car, trouver l’âme sœur ne se fait pas du jour au lendemain. Un temps d’échanges virtuels de deux semaines est donc nécessaire avant de se retrouver pour la toute première fois dans la vraie vie.

Ce sondage nous apprend par ailleurs qu’ils ou elles ne sont que 21% a vouloir aller plus rapidement (moins de 8 jours). Gageons que ces personnes ne cherchent pas réellement une relation durable, mais plutôt une relation plus charnelle, voire une aventure sans lendemain.

Planifier le premier rendez-vous

Concernant le 1er rdv, 34% des hommes et femmes interrogés reconnaissent le préparer à l’avance. Pas question d’y aller à l’improviste donc. Tout doit être planifié pour faire bonne impression car c’est la première qui compte parait-il.

Le week-end est le moment privilégié par les célibataires pour se rencontrer (61%), contre seulement 27% en semaine après une journée de travail. Pour le reste, le premier rendez-vous est somme toute très classique :

  • 51% préfèrent se retrouver en tête-à-tête.
  • 42% optent pour un lieu public comme un bar ou un restaurant.
  • 33% préfèrent les salles obscures ou le théâtre pour leur première soirée.
  • la grande majorité des femmes célibataires s’attendent à ce que ce soit l’homme qui règle l’addition.
  • un tiers des hommes espèrent que ce premier rencart se finisse sur un baiser.

Parmi les célibataires hommes et femmes inscrits sur EdenFlirt, pratiquement 74% d’entre eux ont apprécié ce premier rencart et envisagent de se revoir. En revanche, un peu moins de 26% avouent avoir été déçus et avoir cessé tout contact avec la personne après le premier rdv.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

A lire également :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *