Stérilisateur pour bocaux et conserves : que choisir ?

Etant jeune, on a tous vu une tante ou sa grand-mère sortir de la cave un bocal Le Parfait plein de fruits au sirop ou de haricots du jardin !
Que ce soit par souci de ce que l’on mange ou parce que le fait maison est plus goûteux, les conserves reviennent à la mode. Si le procédé est simple, il nécessite tout de même de choisir avec soin son stérilisateur en fonction de ses besoins.

Pourquoi stériliser ?

La stérilisation des bocaux est une manière économique et astucieuse pour conserver entre autres des fruits et des légumes.
Le principe consiste à faire le vide dans un pot en le chauffant au bain-marie de manière constante, une rondelle de caoutchouc servant à faire l’étanchéité et à empêcher l’air d’y entrer. Ainsi fermés et ébouillantés à 100°C, les pots se conservent jusqu’à un an.

Conserve de fruits au sirop et de légumes

Quand on a un potager ou un verger, on voit tout de suite l’intérêt de faire soi-même ses bocaux. On peut déguster toute l’année des produits savoureux, tout en faisant de sacrées économies.
Mais faire des bocaux n’est pas réservé aux seuls propriétaires d’un jardin puisque de plus en plus de citadins s’y intéressent. En effet, en pleine saison, il peut être judicieux de réaliser ses bocaux de fruits aux sirop. D’ailleurs, les grandes surfaces l’ont bien compris et proposent souvent des cageots d’abricots pour confiture par exemple. Même chose pour les légumes.

Choisir ses ustensiles

Pour réaliser vos conserves, vous avez besoin :

  • de bocaux. Les plus connus en France depuis des dizaines d’années sont les « Le Parfait ». Vous en trouverez systématiquement en braderie ou sur LeBonCoin pour un prix inférieur à 1 €. (il n’y a pas de petites économies !)
  • de joints. Vous trouverez ces rondelles à bocaux dans votre supermarché. Elles doivent être neuves à chaque utilisation. Les bocaux Le Parfait Super nécessitent en général des joints d’un diamètre de 85 mm.
  • d’un stérilisateur.

Ce dernier peut se présenter sous la forme :

  • d’une grosse gamelle en galva que l’on chauffe sur un feu de bois ou sur un tripatte branché sur une bouteille de gaz
  • d’un stérilisateur électrique

La gamelle en galva

Le premier est parfait si vous avez la place de stocker une bouteille de gaz ou si vous avez de quoi faire un bon feu pour chauffer la marmite. Il vous faudra dans ce cas un thermomètre pour surveiller la température.

Le stérilisateur électrique

Le stérilisateur électrique est, quant à lui, bien plus simple d’utilisation. Vous y placez vos bocaux, vous branchez, vous sélectionnez la température et l’appareil s’occupe de tout. Vous êtes certain que le processus de stérilisation est parfaitement réalisé.

Certains modèles sont pourvus d’une minuterie. Loin d’être un gadget, cette minuterie a un véritable intérêt puisqu’elle vous permet de profiter des tarifs de nuit pour l’électricité. Vous mettez ainsi votre appareil à 22 h, et il s’arrête automatiquement quand il a fini. Un vrai plus que vous apprécierez.

Stérilisateur électrique pour faire bocaux et conserves

Les prix tournent autour d’une centaine d’euros pour les modèles à cuve en acier émaillé et sont amplement suffisants. Si vous cherchez un modèle nettement plus performant et permettant de faire davantage de conserves en une seule fournée, les meilleurs étant en galva et de marque Guillouard par exemple.
En revanche, évitez les modèles avec cuve en plastique, ils sont nécessairement moins résistants dans le temps.

A noter que certains modèles disposent d’un robinet pour vidanger la cuve. L’intérêt étant très limité, inutile de mettre plus cher pour acheter un stérilisateur pour bocaux doté d’un tel système.

Vous trouverez des stérilisateurs électriques pour bocaux en vente dans votre boutique préférée d’électroménager (Darty, Cdiscount, etc) ou sur internet, en particulier chez Amazon.

Il ne vous reste plus qu’à déguster vos légumes dans les 6 mois et vos fruits au sirop sous un an.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

A lire également :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *